Le Conseil fédéral a adopté, le 18 mai 2022, un message sur la ratification de la Convention n°190 de l’Organisation internationale du travail (OIT) de 2019 concernant l’élimination de la violence et du harcèlement dans le monde du travail. Elle crée les conditions-cadres permettant de s’engager mondialement de manière plus cohérente et plus solidaire en faveur d’un travail digne. La Fédération Suisse des Psychologues se réjouit de la décision du Conseil fédéral. La violence et le harcèlement au travail ont des conséquences dramatiques sur les personnes qui en sont victimes et représentent un coût important pour l’économie. Le rôle des psychologues du travail est essentiel pour faire évoluer les organisations et intervenir à différents niveaux : mettre sur pied une prévention systématique de ces phénomènes en entreprise, assurer une prise en charge adéquate des situations qui se produisent et soutenir les personnes ciblées par cette violence.